Adoucentre

02 54 20 05 58
contact@adoucentre.fr

Stop au plastique

Stop au plastique

Purificateur d’eau

Le meilleur rapport qualité prix

R

Réduit les bactéries, les virus et les pesticides jusqu’à 0.5 micron

R

Réduit les sédiments en suspension dans l’eau, jusqu’à 0.5 micron

R

Réduit les résidus médicamenteux, jusqu’à 0.5 micron

R

Supprime le chlore, le mauvais goût, les mauvaises odeurs

R

Supprime les algues, les moisissures

R

Supprime les résidus de métaux tel que le plomb, le cuivre, le fer, le mercure

R

Supprime les particules de fer oxydé, manganèse et sulfures

R

Réduit les dépôts de calcaire

R

Conserve les sels minéraux

R

Débit élevé 8.5 litres par minute

R

Raccordé directement au robinet d’évier de la cuisine

R

Pas de gaspillage d’eau à l’égout

R

Pas d’électricité

R

Faible encombrement

R

Prix de revient 3 centimes d’euro par litre la première année

R

Prix de revient les années suivantes 1 centime d’euro par litre

De mauvaises habitudes

Eau du robinet

Eau douce du robinet
Q

Eau potable mais de mauvaise qualité

Q

Mauvais goût (chlore)

Q

Mauvaises odeurs

Q

Contient : des bactéries, des virus, des résidus de métaux lourds, des micros-algues, des moisissures

De mauvaises habitudes

L'eau en bouteille

Stop au déchets plastiques
Q

Couteuses (prix de revient minimum 10 centimes d’euro par litre)

Q

Déchets plastiques polluants

Q

Charges lourdes à transporter à la main

Q

Manutention au magasin puis dans le véhicule puis à la maison

Q

Stockage volumineux à la maison

Q

Stockage en plein soleil dans les cours des grandes surfaces

Q

Transfert de matières plastiques vers l’eau, donc, perturbateurs endocriniens

Sources

De mauvaises habitudes

Carafe filtrante

Carafe filtrante
Q

Temps d’attente pour l’écoulement dans la carafe

Q

Prolifération bactérienne dans la cartouche

Q

Filtration très superficielle (voir vidéo en page d’accueil)

Q

Couteuses (prix de revient 8 centimes d’euro par litre)

Sources

De mauvaises habitudes

Osmoseur

Osmoseur
Q

Supprime tout dans l’eau

Q

Même les sels minéraux

Q

Eau trop pure

Q

Cartouche de reminéralisation pour certains modèles

Q

Enorme gaspillage d’eau (1 litre consommée = 4 litres à l’égout)

Q

Petit robinet fontaine sur l’évier

Q

Faible débit

Q

Encombrement volumineux sous l’évier

Q

Achat entre 1000 et 2000 euros

Q

Couteux (prix de revient, minimum 36 centimes d’euro par litre)

Sources

60 Millions de consommateurs de juillet 2018 (Naturel, l’envers du décor)

Les consommateurs prennent de plus en plus conscience du danger lié à la contamination de l’eau potable. Infrastructures vieillissantes, polluants industriels ou écoulements agricoles, agressent nos équipements publics comme jamais auparavant.

Les consommateurs réalisent que l’achat de bouteilles d’eau minérale a un impact négatif non seulement sur l’environnement mais aussi sur leurs finances personnelles. Les systèmes de filtration d’eau potable, connectés au réseau d’eau courante, peuvent offrir une alternative pratique, économique et écologique aux problèmes posés par les bouteilles d’eau.

Mais ces systèmes de traitement sont limités : certains sont encombrants et peu esthétiques ou sont fastidieux et compliqués à installer, d’autres nécessitent une alimentation électrique ou génèrent un important rejet et gaspillage d’eau usée.

Comparatif

    Purificateur la première année

    Purificateur les années suivantes

    Carafe filtrante

    Bouteille eau minérale 1er prix

    Eau osmosée

      3 cts par litre

      1 cts par litre

      8 cts par litre

      10 cts par litre

      36 cts par litre

      Purificateur la première année 3 cts par litre
      Purificateur les années suivantes 1 cts par litre
      Carafe filtrante 8 cts par litre
      Bouteille eau minérale 1 er prix 10 cts par litre
      Eau osmosée 36 cts par litre